Idées de scénario

La ferme des animaux (télé uniquement)

Une basse cour. Les animaux se geulent dessus mais aucun ne comprend les autres. En fait chaque bête représente une nation européenne (le coq pour la France par exemple). Au bout d'un moment arrive une femme qui voit et entend tout ce bazar. Elle crie “Sufichas !”

Faut vous le dire en combien langues ? (télé et radio)

On voit une série de personnes qui prononcent une phrase (entre 2 et 4 secondes chacune) dans des langues européennes et/ou régionales. On reconnait parfois le mot “Europe” et au bout d'un moment on se doute que c'est la même phrase mais dans des langues différentes… L'avant dernière personne dit: “Europo bezonas komunan lingvon”. La dernière: “L'europe a besoin d'une langue commune”. Et elle ajoute d'un air complice: “Faut vous le dire en combien de langues ?”

Sans l'espéranto/avec l'espéranto 1 (télé uniquement)

1/ Sans l'espéranto :
Dans un lieu indéfinissable et aussi impersonnel que possible, des personnes de diverses nationalités, habillées strict, le visage “fermé”, déambulent et se croisent sans se regarder, tout en parlant chacune dans sa langue. Il doit se dégager une impression de lourdeur, de solitude et de non-communication. Une voix off, ou un sous-titre (ou les 2), énonce sur un ton résigné, un slogan du style : “à quoi bon faire l'Europe sans une langue commune (neutre) ?” ou “Où mène l'Europe sans une langue équitable ?”

2/ Avec l'espéranto :
Dans un cadre agréable (grand jardin…) ou un décor chargé de symboles (devant le parlement de Strasbourg), des personnes de différentes nationalités (pas les mêmes que les précédentes bien sûr, et à choisir avec soin comme échantillon représentif des votants), convergent (plutôt de gauche à droite, symboliquement le sens du progrès) et parlent en souriant, chacune dans sa langue. Impression de légèreté, de convivialité, de complicité) Chacun dit dans sa langue que “L'Europe a besion d'une langue commune neutre, l'ESPERANTO.” Une dernière personne se joint au groupe (accueillie à bras ouverts) et énonce la même phrase en français.
Voix off et sous-titres accompagnent toute la scène. Par exemple :
“L'Europe… riche de toutes ses langues… de toutes ses cultures… a besion de communiquer… librement.
La Démocratie… implique le dialogue… entre citoyens aussi… car nous voulons une Europe plus juste.
Nous avons besoin d'une langue de communication équitable… L'Esperanto.

Conclusion précisant les liens à consulter, possibilité d'imprimer son bulletin…

Les mirroirs (télé uniquement)

Successivement, on voit des gens qui se regardent dans de petits mirroirs et qui disent dans leur langue “je suis allemand et je parle allemand”, “je suis anglais et je parle anglais” “je suis italien et je parle italien” etc… A la fin on les voit tous ensemble, ils jettent leurs mirroirs et disent tous en coeur “Ni estas europanoj kaj ni parolas Esperanton!”.

La leçon

Le professeur dit “Bienvenue à votre première leçon d'espéranto ! en espéranto tous les mots se terminent par o: mano, okulo, orelo. En espéranto, les pluriels des mots se terminent toujours par le son j: oreloj, okuloj, manoj. La prochaine fois, nous étudierons la phrase suivante: esperanto estas facila lingvo”.

On reprend un film de 2004

http://br.youtube.com/watch?v=kO0CMSVPfsk
ou
http://br.youtube.com/watch?v=bIaM8AqrhCA

Dans ce cas il faut voir si les info pour imprimer les bulletins sont encore pertinentes. D'autre part le film avec Christian Garino commence avec les mots “A l'heure de l'élargissement”, pas vraiment d'actualité.

Sans l'espéranto/avec l'espéranto 2 (télé uniquement)

1) Sans l'espéranto :
des “fonctionnaires” (hommes et femmes en costumes stricts, dossiers sous le bras, mines sévères…) se croisent en tous sens, sans se parler, mais en prononçant pour eux-même des mots ou phrases en diverses langues. tout se passe au ralenti. Le décors est sombre, peut-être avec des nuages menaçants si extèrieur, ou dans un souterrain glauque… puis la caméra montre les pieds des personnages : chacun traine un boulet (ballon déguisé en boulet, peint en bleu sombre. Une voix off commente sur le thème “Europe pesante, à cause de la difficulté de communiquer”.

2) Avec l'espéranto :
les mêmes fonctionnaires, mais habillés plus décontractés, souriants, se présentent, chacun dans sa langue : “je suis de telle nationalité, je parle telle langue et aussi l'espéranto”. Puis, ils se retrouvent tous pieds nus sur une plage et jouent en riant avec un gros ballon bleu à étoiles jaunes. Commentaire sur le thème “Europe plus légère, plus dynamique, grâce à l'espéranto, une langue neutre et efficace…”.

 
idées_de_scénario.txt · Lastaj ŝanĝoj: 2008/10/11 12:21 de beo
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki