Accueil du site > Communiqués de presse > Voeux au Président de la Commision Européenne [2012-01-31]

Voeux au Président de la Commision Européenne [2012-01-31]

mardi 31 janvier 2012

PDF - 63.6 ko

Lettre à Monsieur
José Manuel Durão Barroso
Presidente da Comissão Europeia
1049 Bruxelas
Bélgica



Monsieur le Président de la Commision Européenne,

Le bureau de la fédération Europe-Démocratie-Esperanto, vous présente ses meilleurs veux pour cette nouvelle année 2012, qui promet d’être riche en évènements Européens.

Nous espérons qu’en cette nouvelle année, l’Union trouve le chemin de la solidarité et de l’entraide entre les peuples et les pays, tels qu’ils sont inscrits dans les traités. Nous regrettons le triste spectacle de 2011 où les grands tapent sur les petits, petits qui se révoltent ou se font écraser, et beaucoup de citoyens ont le sentiment que la Commission traite les États membres différemment selon leur puissance financière ou militaire.

Nous constatons aussi que des puissances extérieures à l’Europe dictent de plus en plus leurs volontés à l’Europe et aux pays Européens, que l’Europe semble être dirigée par les banques pour les banques, que l’Europe n’est qu’un protectorat militaire des USA et un débouché commercial pour les produits fabriqués dans des pays lointains, avec une dépendance énergétique extérieure dont personne ne s’occupe. Cela nous parait dangereux, et plus particulièrement anti-démocratique.

À propos de démocratie il serait bon que ce mot ne soit plus utilisé pour désigner les oligarchies plutocratiques que l’on retrouve dans de nombreux pays de l’Union, y compris les plus grands. La démocratie commence par le respect des élections, mais est bien plus que seulement des élections périodiques entre lesquelles le peuple n’a qu’à subir les décisions des gouvernants. Bien entendu, la Commission n’a pas à s’immicer dans la politique interne des États membres, mais elle peut interroger les populations sur leurs souhaits concernant l’action de l’Union. À cette fin elle pourra utiliser le tirage au sort qui est un outil approprié pour réunir des panels représentatifs. Nous regrettons par exemple que la "Consultation Européenne des Citoyens" n’a plus été activée depuis 2009 (www.european-citizens-consultations.eu).

Reste cependant le problème des langues, car ces assemblées n’ont de sens que si les participants peuvent échanger leurs points de vue. Dans cette circonstance nous pensons que la Commission n’est pas obligée de forcer à l’utilisation de langues officielles des États membres, et qu’il serait dangereux de s’appuyer sur les langues des pays dominants de l’Union. Pour ne favoriser personne, l’espéranto est une solution à envisager sérieusement d’autant plus que cette langue est très facile d’apprentissage.

Monsieur le Président, puissiez vous vous affranchir autant que possible des logiques de domination militaires, économiques et culturelles de notre monde, et mettre les citoyens au centre de vos préoccupations. Nous vous souhaitons une excellente année 2012.


Bert Schumann, président
Bertrand Hugon, secrétaire
Eugen Macko, vice-président
Guillem Gómez Blanch, vice-secrétaire
Zoltán Hubert, trésorier

Le 30 janvier 2012


PDF - 54.9 ko

Réponse

La réponse, daté du 21 février 2012, se trouve à droite (en français).

 

JPEG - 12.3 ko
filmeto FR 2014
JPEG - 3.5 ko
filmeto FR 2009
JPEG - 4.5 ko
filmeto DE 2009
JPEG - 3.3 ko
filmeto FR 2004

revue ESPERANTO-info


A télécharger : les nouveaux documents d’information :

[eo] Informilo 2009 (PDF, 887kb) {PDF}

Documents

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0